e
Date de publication
25 .mars.2021

Sport : regarnissage de printemps

La période de transition qu'est le printemps est conseillée pour les semis de gazon et les regarnissages. Sur terrain de sport, le printemps est la saison idéale pour rénover la pelouse en régénérant sa densité et sa résistance au piétinement. De plus, le regarnissage de printemps des terrains de sport permet aussi d'anticiper l'été en améliorant la tolérance au sec et aux maladies estivales par le choix du mélange adapté. Le Bon Choix ? Découvrez Stademaster 4Power, un gazon de regarnissage multifonction des gazons sportifs mais pas que...

Le regarnissage d'un gazon

C'est parti pour la belle saison ! Depuis fin février déjà, pour certaines régions et si le mélange de gazon choisi s'y prête, les regarnissage des pelouses ont déjà commencé.

Etapes de regarnissage

Sur terrains de sport mais aussi pour la réparation de tous les gazons, quelques étapes incontournables sont l'assurance de la réussite du semis de regarnissage.

  1. Préparer le regarnissage par des opérations mécaniques - aération, scarification, défeutrage- ces interventions aèrent la surface engazonnée et ménagent de la place pour permettre à la graine de descendre à travers les brins d'herbe et d'être bien en contact avec le sol. Un bon contact sol-graines assure l'efficacité de la germination et de l'enracinement dans les premiers stades de vie de la plantule.
  2. Semer par des passages croisés pour une répartition homogène des semences. La dose de semis sera adaptée à l'état du terrain. Ainsi, la dose de semis d'un regarnissage va de 15-20 g/m² pour un gazon peu abîmé à 25-30 g/m² pour rénover un gazon qui a beaucoup souffert. Aux endroits les plus abîmés, parfois totalement scalpés, la dose de semis peut monter jusq'à 35-40 g/m².
  3. Rouler est indispensable après un semis de gazon puisque cela favorise davantage le contact entre la semence et le substrat.
  4. Arroser si nécessaire. Pour cela, il vous faut suivre la pluviométrie et adapter la fréquence et la quantité d'arrosage selon les conditions météorologiques. Plus le semis de gazon intervient tôt au printemps, plus il y a de chances que la pluviométrie soit favorable et limite les besoins en arrosage. C'est pour cela que Masterline préconise les semis de printemps précoces. Mais cela varie beaucoup d'une année sur l'autre....

Un amendement ou un apport nutritif peut être intégré à l'itinéraire technique de regarnissage d'un terrain de sport. Le choix du produit et la quantité nécessaire dépend des résultats d'une analyse de sol. Référez-vous aux conseils des spécialistes de la nutrition des gazons. 

Conversion de terrain stabilisé

Les semis de printemps sont également d'actualité pour les terrains stabilisés ! Pour la conversion de terrains stabilisés ou pour leur regarnissage, les conseils techniques sont les mêmes que ci-dessus.

Deux mélanges sont particulièrement adaptés, découvrez-les plus bas.

Quel gazon choisir ?

Que ce soit pour un gazon sur terre franche, substrat terre-sable ou sur terrain stabilisé, Masterline vous conseille Stademaster 4Power en semis de printemps.

Pourquoi regarnir avec Stademaster 4Power ?

Parce qu'avec les variétés de ray-grass tétraploïde 4Power, ce mélange de gazon rassemble toutes les qualités pour réussir les opérations de régarnissage et rénover rapidement et durablement le terrain de sport.

Le gros point fort de Stademaster 4Power est la possibilité de le semer sur une très longue période, presque toute l'année ! Dès fin février et jusqu'à novembre, le regarnissage des gazons est possible avec Stademaster 4Power.

Regarnir les terrains de sport avec Stademaster 4Power.

Terrain de sport zéro phyto ?

Si vous voulez augmenter la pérennité et la densité d'un terrain stabilisé engazonné, vous pouvez faire le choix d'une composition de gazon associé à du micro-trèfle gazonnant Microclover. Ainsi, le microtrèfle capte l'azote de l'air et nourrit le gazon en lui restituant l'azote sous forme assimilable par les racines. Ainsi, le gazon reçoit en continu, toute l'année, l'équivalent d'une nutrition azotée de 100 à 120 unités par ha ! L'auto-nutrition, une vrai démarche Zéro Phyto et durable !

En savoir plus sur le microtrèfle gazonnant Microclover, suivez ce lien.